June 13, 2024

James Roby, l’ancien capitaine de St Helens, a été nommé coach de leadership, de culture et de performance du club. Il est parti pour Cyprus avec les players et les autres membres du coaching staff du club pour son camp de formation pré-saison.

Le nouveau rôle est vaste. He will continue to be closely linked with the first-team playing squad in a coaching role, but he will also play a part in several other aspects of the club’s operations.

Robby est ravi de rester avec le club qu’il a fréquenté pendant les 20 dernières années, où il a joué un total de 551 matchs.

Super League Grand Final: James Roby wary of Catalans threat as he eyes further history for St Helens | The Independent

Roby a déclaré : “St Helens est mon foyer et j’ai eu une carrière incroyablement chanceuse de vingt ans.”

Toutefois, arriver au bout est parfois un peu effrayant. You think about what’s next and what to go into, and I explored many different possibilities and opportunities. Toutefois, cette fonction fut finalement accessible. It allowed me to remain in the place that I am familiar with. As a retired player, it’s a very easy transition because I’m very familiar with all the staff and all the players.

“Je suis vraiment passionné par ce rôle. Je veux vraiment ajouter de la valeur et faire une différence positive. Tout comme j’étais un joueur, j’ai l’ambition de réussir dans

I will be leading on the things we do as a team that deal with our values, our culture, and the leadership aspect of that.

I’ll be mentoring some of the players from a performance mindset, I’ll be doing individual one-on-one coaching where we will focus on people as an individual, trying to just squeeze a little bit more out of them if we can by a different approach.

“Je suis extrêmement ouvert à l’apprentissage. I know that I have a lot of upskilling to do and things that I will learn while I’m on the go or on the job, but I welcome that challenge and accept it. The difficulty of collaborating with these professional athletes every day, trying to squeeze a

Roby a eu une date avec un chirurgien après la fin de sa carrière pour traiter un problème de long terme qui an affecté la dernière partie de sa carrière.

“Depuis la fin de la saison, j’ai subi une opération de resurfacing du genou, qui était toujours l’objectif lorsque j’ai terminé”, a-t-il déclaré.

En termes réalistes, j’en avais besoin depuis plus de cinq ans.

I could get through the games okay; la plupart des rugbymen sont habitués à jouer avec de la douleur. Toutefois, c’était seulement la dernière année que j’ai réalisé qu’il était devenu trop. À certains moments, la douleur était terrible. I knew that I couldn’t have done so without that operation, even if I had wanted to carry on.

The above content is available as a digital download in the regular weekly edition of League Express, on newsstands every Monday in the United Kingdom, and in the regular weekly edition of the magazine. Pour plus d’informations, cliquez ici.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *